Lelision

-Publicité-

Actualités

  • Imprimer le texte
  • Recommander cet article

Ce n’est que du cinéma #1 : Harry Potter

Une nouvelle sorte d’actualité qui va décortiquer des films qui mettent en scène des animaux. On va ainsi analyser les animaux en question et surtout, rétablir la vérité sur ces animaux qui sont souvent présentés comme on veut bien le croire.

Concernant Harry Potter, nous n’allons pas parler des créatures mythiques, comme le basilisc, phœnix, loup-garou ou griffon, dans cette actualité, vous pourrez découvrir l’origine de ces créatures. On pourra noter toutefois que le basilisc dans Harry Potter, une fois aveugle, ne vois plus rien. Totalement faux, puisque les serpents, plus que leur vision, se repère grâce à la chaleur émise par leur proie. Une proie devant un serpent ne peut pas en réchapper.
Mais concentrons nous plutôt sur les vrais animaux.

Harry et la chambre des secrets : la fameuse scène des araignées a du en faire frémir plus d’un : en suivant des araignées suite à des pétrifications, Harry et Ron vont rentrer dans une grotte et vont rencontrer une araignée gigantesque, qui va se révéler n’être qu’un ami d’Hagrid, et non le monstre recherché. Après une petite conversation, les enfants de l’araignée géante vont entourer nos deux héros et vont tenter de les dévorer, juste avant l’intervention de la voiture qui va les sauver.

Alors, évidemment, la première chose totalement fausse, c’est la taille des araignées : en réalité, la plus grosse araignée du monde, les pattes de l’araignée goliath, ne font "que" 30 cm de longueur, le corps de l’araignée pouvant faire la taille d’un poing. Soyez rassurés, cependant : on ne la trouve que dans la forêt amazonienne, et surtout, elle ne s’attaque par à nous.
Ensuite, le nombre d’araignées, totalement exagéré. Il est vrai que les araignées vont pondre des centaines voir des milliers d’œufs ; par contre, les bébés araignées vont très vite se disperser pour vivre leur vie de façon solitaire : un si grand nombre d’araignées dans un espace réduit les ferait mourir de faim très rapidement.
Cependant, il est vrai qu’il existe quelques rares araignées sociales, vivant dans la forêt amazonienne, notamment Anelosimus eximius, en Guyane, elles peuvent couvrir plusieurs arbres de par leurs toiles, mais leur petite taille ne leur permet que de s’attaquer à des petits insectes.
Ensuite, leur lieu de vie, dans une grotte. Évidemment, l’endroit a été soigneusement choisi pour oppresser le spectateur, et il est vrai que de nombreuses araignées vivent dans des endroits sombres ; mais c’est loin d’être le cas de toutes les araignées : à part les pôles, les araignées ont colonisé tout les milieux, endroits sombres, mais aussi arbres, herbes, prairies, jardins, etc.

Harry Potter et la Coupe de feu : lors de l’épreuve de l’eau, Harry doit faire face à des tritons et des poulpes. Évidemment, leur taille est très largement exagérée, mais surtout, les tritons et les poulpes ne se rencontrent pas dans des lacs : les tritons côtoient des coins d’eaux calmes et peu profonds, les poulpes, les océans.

Pour finir, on ne peut parler des animaux dans Harry Potter sans évoquer les chouettes et hiboux : ils sont omniprésents comme animaux de compagnie mais aussi comme messagers.
En réalité, ils ne sont ni l’un, ni l’autre. Ce sont des animaux sauvages nocturnes, intégralement protégés en France : il est interdit d’en posséder ou d’en faire vente.
De plus, ces rapaces sont des prédateurs ayant besoin d’espace pour chasser, ils n’ont rien à faire dans des cages, surtout aussi minuscules que celles proposées dans le monde d’Harry.

Votez :
Date de rédaction : 17 mai 2017

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?