Lelision

-Publicité-

Encyclopédie

  • Imprimer le texte
  • Recommander cet article

Chêne des garrigues (Chêne kermès) (Quercus coccifera)


Autres noms : chêne kermès, chêne à cochenille, chêne-garrigue, garric.

Espèce d’arbustes à feuilles persistantes spontané dans les terrains pierreux calcaires des régions méditerranéennes, en particulier dans la garrigue.
C’est une espèce de pleine lumière, très adaptée à la sécheresse. C’est l’espèce type qui caractérise la garrigue. Elle est moins rustique que le chêne vert et ne pousse pas en altitude. Elle forme des fourrés impénétrables, délaissés par les animaux à cause des feuilles épineuses, qui favorisent la propagation des incendies. Toutefois, le chêne kermès résiste bien par sa souche drageonnante qui lui permet de repousser vigoureusement après un incendie.

Description

Arbuste ou arbrisseau touffu à port buissonnant, d’une hauteur maximale de 3 mètres, à tiges recouvertes d’une écorce brun noir finement crevassée, portant de nombreux rameaux enchevêtrés, et persistants une fois desséchés.

Les feuilles petites, coriaces, d’un vert luisant, de forme ovale-oblongue sont bordées de dents épineuses et ont un court pétiole. Elles persistent deux ans. Les feuilles de Q. coccifera ont le même aspect luisant sur le dessus et le dessous (cela permet de facilement le différencier à l’état juvénile avec Q. ilex dont la feuille est pubescente et blanchâtre sur le dessous).
Fleurs

Les fleurs jaunâtres apparaissent en avril-mai. Les fruits, isolés, portés par un pédoncule très court, sont des glands, de forme globuleuse. La cupule, qui les enveloppe pour plus de la moitié, est couverte d’écailles rigides, nombreuses, terminées en pointe aiguë.


Votez :
Date de rédaction : 25 décembre 2017

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?