Lelision

-Publicité-

Encyclopédie

  • Imprimer le texte
  • Recommander cet article

Mineuse marbrée (Phyllonorycter blancadella)


Espèce de papillon, dont la larve est mineuse du pommier.

Elle réalise deux à cinq générations durant la période de pousse.

La mineuse passe l’hiver sous forme de pupe au sein de la feuille, la sortie de l’adulte se fait tôt au printemps ou rapidement avant le débourrement du pommier début mai.

Les papillons mesurent 3–5 mm de long, avec une envergure de 5–8 mm et sont facilement identifiables par leurs ailes marquées de blanc. L’imago s’accouple juste après l’émergence et la femelle dépose des œufs vert crème de forme elliptique de 0.3 mm de long sur la surface inférieure de la feuille. Les œufs sont difficiles à observer, se fondant avec la couleur de la feuille et se mêlant au multiples trichomes de cette dernière. Les œufs éclosent en 1 à 2 semaines en fonction des températures. Après éclosion, la larve pénètre directement dans la feuille et commence à former sa mine. Il y a cinq stades larvaires, les trois premiers stades se nourrissent de la sève piégée dans le mésophylle spongieux, ils sont dits mangeurs de sèves. Ceux-ci mesurent de 1–3 mm de long sans pattes, aplatis avec une large tête. Le troisième stade larvaire subit l’hypermétamorphose et développe une apparence typique des lépidoptères et entre ainsi au quatrième stade larvaire. Les quatrième et cinquième stades larvaires sont dits mangeurs de tissus car ils mastiquent le parenchyme palissadique laissant apparaître des fenêtres claires sur la face supérieure de la feuille. La mine est visible des deux côtés de la feuille. Les larves mesurent 4–5 mm de long avec pattes et produisent de la soie qu’elles déposent sur les côtés de la mine. Lors de l’assèchement de cette soie, la mine prend une forme de tente d’où leur nom de mineuse tentiforme. Chaque larve forme une et une seule mine qui est utilisée jusqu’à l’émergence de l’adulte. Il faut compter 7, 5 et 38 semaines pour le développement complet de la première, deuxième et troisième générations.

Le cinquième stade larvaire se transforme en pupe de 3–4 mm de long. La pupe est tout d’abord jaune puis s’assombrit au marron avec le temps. Pendant la première et deuxième générations, le développement pupal dure 10 jours. Celui de la troisième génération est interrompu par l’hiver où la pupe rentre en diapause, ainsi la pupaison dure plusieurs mois. L’adulte émerge à travers la feuille, laissant derrière lui une mine vide.


Votez :
Date de rédaction : 12 novembre 2017

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?